FERMEZ LA PAGE / RETOUR SUR LE STATUAIRE DE R.D.C
Statuaire de RDC / Archives uniquement
le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.
e statuaire en R.D.C.
e statuaire en R.D.C.
e statuaire en R.D.C.e statuaire en R.D.C.e statuaire en R.D.C.

le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.

le statuaire en R.D.C.le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.
le statuaire en R.D.C.le statuaire en R.D.C.le statuaire en R.D.C.
maternité Zaire
maternité Zaire
maternité Zairematernité Zairematernité Zaire
art du Congo Zaire / RDC
art du Congo Zaire / RDC

art du Congo Zaire / RDCart du Congo Zaire / RDCart du Congo Zaire / RDC

Observation : cet instrument se nomme khoonzu. les statuettes yaka ou suku sont utilisées dans un rituel destiné à la vénération des ancêtres. Le nez retroussé vient des yaka du nord. Cette particularité est plus fréquente dans les masques que dans la statuaire. L'origine vient des pendé. Ce style nasal s'est maintenu jusqu'aux années 1930. Le chef d'un groupe patrilinéaire possède un phungu, il se transmet de père en fils, assurant la protection contre les sorciers et autres ennemis.

statuette du Zaire
arts premiers
arts premiers
art d'afrique
art d'afrique
statuette du Zairestatuette du Zairestatuette du Zaire
statuette du Zaire
statuette du Zaire
statuaire en afriquestatuaire en afriquestatuaire en afrique
FERMEZ LA PAGE / RETOUR SUR LE STATUAIRE DE R.D.C